Critique du film: PADDINGTON

Un joli conte pour les enfants. Paddington, l’ours maladroit a pointé le bout de son nez dans les salles françaises en décembre 2014. Tout droit venu du Pérou, il saura ravir petits et grands, tous ceux qui ont gardé leur âme d’enfant. A la recherche d’un foyer londonien, Paddington va croiser la route de la famille Brown. Mais l’arrivée de ce nouveau membre ne sera pas de tout repos…

Une star de l’autre côté de la Manche

Vous ne le savez peut-être pas mais Paddington est très connu en Angleterre. Au point d’avoir une statue à son effigie, la gare de Paddington. Il faut dire que l’ours au duffle-coat adorant la marmelade n’est pas tout jeune. Né en 1958 de la main de Michael Bond, il séduit depuis des années des générations de petits Anglais grâce à une trentaine de livres retraçant ses aventures. Traduit dans 40 langues et vendu à plus de 35 millions d’exemplaires, Paddington rivalise avec n’importe quelle star de la pop anglaise!

Un film de fin d’année comme on les aime

Un cadeau de Noël avant l’heure. Paddington ne pouvait pas sortir à un autre moment de l’année. Les enfants sont en vacance dans quelques jours et ce film leur est vraiment destiné. On y retrouve la magie des fêtes. Ceux qui s’attendent à un second Ted de Seth MacFarlane, passez votre route. Là nous sommes dans le conte mignon et gentil. C’est plein de bons sentiments. Les pitreries de l’ours sont amusantes, pas à se fendre la poire, mais assez pour ressortir guilleret du cinéma. En somme, c’est une bonne comédie familiale.

Une équipe de renom dont le producteur de Harry Potter

C’est David Heyman, le producteur de Harry Potter et Gravity, qui est aux manettes de Paddington. Côté casting, on a Hugh Bonneville et Sally Hawkins dans les rôles principaux. Ils font le travail et le genre leur sied assez bien. La surprise reste Nicole Kidman qu’on attend pas dans un film pour enfants. Apparemment, l’actrice est fan des livres et voulait à tout prix jouer dedans. Pour se faire, elle a appris la taxidermie et le lancé de couteau! Enfin, dans la version française, c’est le lauréat de multiples César, Guillaume Galienne qui prête sa voix à l’ours malicieux. Rien de particulier à noter sur sa prestation.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut